Ma marchande de couleurs du Sud…

Le must-have de l’été >> la fouta ! J’adore ça, c’est ultra pratique, et je l’utilise même tout le reste de l’année, mais cette saison est propice à ce morceau d’étoffe, utilisé depuis la nuit des temps, venu tout droit d’une contrée exotique, de toute beauté…la Tunisie ! 

Qu’est-ce-que la  » fouta » ?! 

La fouta est un linge tissé venu par les routes de la soie dans les paniers des marchands arabes. Elle est tissée en Tunisie depuis de nombreuses décennies. C’est LE tissu à tout faire, elle est utilisée par les bédouines du Sahel, drapée autour des hanches pour les travaux des champs ou nouée au dos pour porter bébés et fagots.

Appelée aussi et le plus souvent utilisée comme drap de hammam, la fouta sert à se couvrir le corps au hammam, afin de se déplacer d’une pièce à l’autre. Elle permet aussi de s’allonger ou s’asseoir sur la pierre chaude. En Orient, lors de la cérémonie du bain, la fouta est un véritable objet d’ornement. Les femmes rivalisent pour posséder la plus belle et n’hésitent pas à la personnaliser.

Vous l’avez donc compris, la fouta est devenu un accessoire incontournable depuis ses origines et beaucoup d’entreprises l’on aujourd’hui actualisé et décliné en multiples couleurs, motifs et matières – rayures, motifs, lurex, nids d’abeilles, chevrons, ….il y a du CHOIX !

Cela fait trois étés que je descends dans le Sud avec le chéri, et tous les samedis matin, sur la place du marché de Hyères, il y a ma petite marchande de couleurs chez qui je ne manque pas d’acheter une à plusieurs foutas ! Je craque sur plusieurs couleurs, et aussi sur plusieurs tailles ! La fouta classique fait 90×180, mais il y en a aussi des 2mx1.50, voire 2mx3m, qui peut servir en recouvre-lit ou grand drap de plage familial ! Sur le marché, la fouta a un prix tout doux, 10€ la classique !

thumb_IMG_4116_1024

 

 

thumb_IMG_4118_1024

 

thumb_IMG_4117_1024

 

thumb_IMG_4119_1024

Je m’en sers en serviette de plage, c’est grand, ça absorbe super bien, et ça ne retient pas le sable ! Fini les kilos de sable qui s’accroche dans les services en éponge encore toute mouillée par l’eau de mer – la fouta sèche super vite, grâce à cette technique de tissage et par la matière, 100% coton !!

thumb_IMG_4122_1024

 

thumb_IMG_4126_1024

 

 

thumb_IMG_4125_1024

thumb_IMG_4124_1024

 

thumb_IMG_4123_1024

Le reste de l’année, je m’en sers en objet déco, en serviette de douche, et j’en ai pris une grande que je laisse en recouvre-lit, tissée brodée lin et coton, qui donne un effet plage-vacances dans la chambre à coucher – on se croit encore un peu en vacances quand on s’allonge dessus !

Le GROS + : plus on lave la fouta ( passe en machine à max 40 degrés ) , plus elle devient douce !! Ducoup, quand elles commencent à devenir très douces, je n’hésite pas, je m’enroule dedans en hiver, comme dans un plaid !

J’espère que vous trouverez votre bonheur parmi toutes ces étoles ! Je vous souhaite un bel été mes lecteurs !

 

With Love.

Laure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s